Ce week-end nous sommes partis en amoureux passer un week-end à Bruxelles. Une capitale européenne proche de chez nous et que nous ne connaissions pas encore.

Bizarrement quand nous planifions un week-end, nous préférions opter pour des destinations méridionales comme Barcelone, Rome… Et c’est vrai que nous adorons l’ambiance méditerranéenne. 

Et au moment du choix, cette fois-ci, nous avons longuement hésité à retourner une énième fois à Barcelon, ville qu’on adore tous les deux.

Et puis on s’est tourné vers une capitale européenne inédite ; nous nous sommes d’ailleurs aperçus que le charme de ces villes nordistes ne nous déplaisait pas, bien au contraire. D’ailleurs on avait adoré notre séjour en Norvège (il faut que je termine mon compte rendu d’ailleurs) et à Strasbourg.

Alors voilà, nous avons choisi Bruxelles.

 

Nous avons donc réservé un hôtel proche de la Grand Place pour rayonner beaucoup à pied et profiter de l’effervescence des lieux. Au Portugal, que ce soit à Porto ou à Lisbonne pour des raisons pratiques (nous étions en voiture) nous avions choisi des hébergements légèrement excentrés et nous avons été un peu frustrés de ne pas profiter de pouvoir aisément sortir le soir ou se balader tranquillement à pied.

 

 

 

 

Notre choix s’est porté sur le Warwick ; très bien situé et de bon standing, il a l’avantage d’être à la fois hyper central mais surtout situé dans une rue au calme.

Il s’est avéré être une très bonne option, mention spéciale pour le service, irréprochable !

 

C’est l’incontournable de la ville et on comprend vite pourquoi. Située au coeur de Bruxelles, elle est somptueuse ! D’ailleurs elle abrite l’Hôtel de Ville et la maison du Roi.

Notre hôtel était situé à quelques mètres et franchement c’était très appréciable de pouvoir la parcourir à tout moment de la journée.

Si j’ai un conseil à vous donner en matière de logement, c’est de choisir un hébergement hyper central, le plus proche possible de cette place pour profiter des restaurants, boutiques à proximité.

 

 

 

Et la nuit venue, elle se pare de très belles illuminations qui confère une ambiance romantique.

 

 

 

 

C’est au détour d’une rue que l’on a découvert sans le chercher vraiment le fameux emblème de la ville qui portait un joli costume rouge et or en l’honneur du Nouvel An chinois.

J’ai tellement entendu et lu qu’il était très petit que je ne m’attendais vraiment pas à être épatée par cette statuette. 

En fait, je l’ai trouvé vraiment très mignon et une chose est sûre : il attire de nombreux touristes !

Une vraie petite star ce Manneken Pis.

Passage obligé chez Maison Dandoy pour goûter leurs fameuses gaufres. Un pur régal !  

On a beaucoup flâné sans trop savoir où on allait et c’est quelque chose de nouveau pour moi qui aime tout prévoir.

Cette fois-ci on s’est donc laissés porter et c’était fabuleux de faire de jolies découvertes impromptus…

… comme cette boutique de déco incroyable que je ne connaissais pas et qui m’a conquise ! 

 

 

Bon et puis on a forcément succombé aux gourmandises proposées par les chocolatiers belges Pierre Marcolini, Godiva, Neuhaus…Je raffole de ces pralines belges depuis toujours et là j’étais servie !

On trouve des boutiques partout dans le centre de Bruxelles mais il faut savoir qu’ils sont tous regroupés dans la sublime Galerie de la Reine.

 

 

Bon et puis même si on n’y pense pas forcément de prime abord, manger sainement à Bruxelles est possible aussi. C’est vrai qu’entre les gaufres, les frites, les spéculos… pas facile de tenir la cadence et j’étais bien contente de dénicher de belles adresses “healthy”pour équilibrer tout ça.

Sur le week-end on a beaucoup mangé chez Exki proche de la Grand-Place et de notre hôtel, cette chaine belge de restauration rapide propose une cuisine à prédominance locale et végétale. 

On a trouvé aussi en se baladant du côté de la cathédrale un food truck qui propose une cuisine healthy et vegan.

 

Et le dernier jour, on a déjeuner au Moon Food, un restaurant qui propose un buffet vegan, sans gluten, lactose et à tendance crudivore. Mention spéciale pour le cheesecake, les sushis au chou fleur et les lasagnes aux courgettes, tomates séchées et fauxmage au noix de cajou. Un régal !

Le principe est simple, on se sert au buffet et on paye au poids. 

Une très belle adresse que je vous recommande les yeux fermés.

 

 

 Voilà pour cette escapade bruxelloise, une très belle destination qui nous a conquise et qu’on aimerait beaucoup découvrir au printemps ou en été pour profiter davantage des terrasses, des marchés d’antiquaires…

 

Vivement la prochaine fois…

 

Et vous, vous connaissez Bruxelles,

qu’est-ce qui vous a le plus plu là-bas ?

 

 

Suivre:
Je partage sur :

Depuis que je m’entraîne régulièrement je fais très attention de bien m’échauffer avant et m’étirer après ma pratique sportive. On sait tous que l’échauffement et les étirements sont indispensables mais ne pense pas forcément que pour bien récupérer, respecter une phase de récupération est primordial pour la progression.

 

 

Ainsi quand j’ai commencé à faire du sport sérieusement, j’ai vite compris que malgré mes envies de performances imminentes il fallait que j’intègre des phases de repos pour ne pas me blesser. 

Au fur et à mesure de mes entraînements, j’ai listé plusieurs recommandations qui m’aident à tenir le rythme san malmener mon corps.

En gros, trois conseils sont indispensables pout bien récupérer : le repos, l’alimentation et les étirements mais j’y ajoute d’autres petites choses et pour le moment je n’ai connu aucune blessure (pourvu que ça dure !) :

 

 

Voici donc mes astuces pour bien récupérer après le sport :

 

 

Je reprends des forces

  

 

L’activité physique entraînant une grande perte d’eau et de minéraux, il est fondamental de bien se réhydrater pour veiller au bon fonctionnement de l’organisme. Donc avant toute chose, je bois ! De l’eau bien sûr.

Et puis en sachant que durant les 2 heures qui suivent, l’organisme se trouve dans une période favorable ou « fenêtre métabolique » propice à la reconstitution rapide des stocks de nutriments, j’en profite pour reprendre des forces.

En effet, c’est le moment idéal pour apporter tout ce dont l’organisme à besoin notamment des minéraux, des glucides.

Par ailleurs il est important de veiller à bien intégrer des protéines à son alimentation (entre 1 et 1,6g/kg et par jour) quand on pratique des sports d’endurance pour compenser l’oxydation des protéines pendant l’exercice et réparer les dégâts causés aux muscles (source: Body Science : les protéines et le sport).

Pour ma part j’ai toujours des fruits facilement transportables avec moi (pomme, banane) et des fruits secs et en rentrant à la maison, je me prépare un bon smoothie à base d’eau ou de lait végétal, de fruits (bananes, fraises, poires…) et de superaliments comme le chanvre très riche en protéines.

 

Je m’étire

 

Après chaque course ou entraînements, je fais des étirements des muscles qui ont travaillé. Ensuite lorsque je rentre à la maison je me sers de mon foam roller, un rouleau en mousse adapté qui détend profondément les muscles. C’est vraiment très efficace pour diminuer les douleurs musculaires et ça provoque un massage particulièrement agréable. 

 

Je prends un bain

Le soir, quand je peux, particulièrement en hiver je prends un bon bain chaud. La chaleur apporte une détente aux muscles et procure un bien-être exceptionnel.

En général je mets une ou deux tasses de sel d’Epsom dans mon bain auxquel j’ajoute une goutte d’huile essentielle de lavande pour détendre mes muscles. Super efficace !

 

Dernière astuce : je me repose. J’essaye de dormir 8 heures et de garder des moments de détente dans la journée.

D’ailleurs j’en profite dans ces moments-là pour utiliser mon tapis et mon set de jambes Champ de Fleurs et les bienfaits sont extraordinaires !

 

Et vous, comment vous gérez l’après-séance ? 

 

 

Suivre:
Je partage sur :

 

Avec l’hiver qui bat son plein en ce moment il est plus qu’indispensable d’avoir à ses côtés des produits adaptés pour pour lutter contre le froid, la fatigue et le stress, ces fléaux qui peuvent vite nous gâcher la vie.

Cette année j’ai trouvé la parade et j’ai pris soin de bien me complémenter pour y faire face. 

Aujourd’hui je vous partage donc le kit de survie Salus pour l’hiver que j’ai adopté et qui m’est d’une grande aide pour lutter contre les désagréments hivernaux.

Pour info, Salus est une marque que vous devez connaître si comme moi vous fréquentez les magasins bios et en 2016 ils ont fêté leur 100 ans !

C’est en effet en 1916 que le Docteur Otto Greither a fondé cette marque en Allemagne en développant un gamme de compléments alimentaires er de tisanes biologiques à base de plantes.

Aujourd’hui la réputation de Salus n’est plus à faire notamment grâce à son incontournable Floradix Fer + Plantes, destinée aux femmes souvent carencées en fer.

Enfin les compléments Salus sont élaborés sans conservateurs, arômes artificiels, ni alcool et sont issus d’une sélection des meilleures plantes concentrées en principes actifs pour répondre aux besoins et aux attentes de tous.

 

Voilà donc en détails ce qui compose ce kit :

 

 

 

Idéal pour booster ses défenses immunitaires notamment lorsque l’on est particulièrement fatigué ou affaibli.

La formule liquide multivitaminée sans alcool, conservateur, lactose, colorant ou rime artificiel à base de plantes et de jus de fruits apporte les nutriments nécessaires aux activités physiques et intellectuelles et augmente la vitalité.

Particulièrement adaptée aux sportifs, elle est très riche en vitamines qui participent au bon fonctionnement du système immunitaire, au maintien d’un métabolisme énergétique normal et elle aide à  protèger les cellules du stress oxydatif. 

Cette forme diluée et les acides de fruits qu’elle contient favorisent un taux d’absorption plus important qu’avec des comprimés et son bon goût de jus de fruits le rend particulièrement savoureux.

Pour les sportifs, il est conseillé de prendre une dose de 15ml à l’aide du bouchon doseur 15 minutes avant un effort physique.

Pour les adultes et les adolescents, 10ml par jour et 5ml pour les enfants de 6 à 12 ans.

 

Le magnésium est connu pour son action anti-fatigue en particulier dans les périodes de stress mais aussi pour son action anti-crampe notamment pour les sportifs.

Je fais très attention d’en consommer régulièrement tout au long de l’année et je ressens tout de suite lorsque j’en manque parce que je suis plus énervée, plus fatiguée et paradoxalement je dors beaucoup moins bien (d’où le cercle vicieux fatigue – manque de sommeil – irritabilité…).

Ce complément alimentaire aux plantes et fruits riche en magnésium hautement assimilable contient 250mg de magnésium par dose soit 83% des Apports Journaliers Recommandés.

On le sait, le magnésium est essentiel pour une bonne santé car il est présent dans toutes les cellules du corps. Il intervient dans de multiples fonctions du métabolisme cellulaire, notamment sur le système nerveux.

Sans alcool, conservateur, colorant, lactose, ni gluten, sa forme diluée et les acides des fruits favorisent un taux d’absorption plus important que par des comprimés. 

La dose recommandée est de 20 à 30ml par jour en une ou deux prises que l’on prend aisément à l’aide du bouchon doseur. 

 

 

 

 

Une action adoucissante en cas d’irritations et de picotements de la gorge.

Cette petite douceur est vraiment appréciable quand on souffre d’une gorge un peu sèche et irritée. Leur bon goût de plantes procurent en plus une haleine fraîche. Délicieux !

Ils sont formulés à partir de sucre de canne,de sirop de glucose, de miel et d’un mélange de plantes et d’arômes d’huiles essentielles.

 

 

En cas de stress, la mélisse favorise le calme et la lavande contribe à diminuer la tension.

Dans cette tisane, Salus a soigneusement sélectionné différentes plantes et les a combinées avec des élixirs floraux du Docteur Bach définis selon la méthode originelle.

Des plantes de haute qualité comme la citronnelle, la Mélisse, l’Eucalyptus, le Tilleul, la Menthe poivrée, le Sureau, la Lavande… dans cette composition unique qui aident à soutenir le corps et le mental en cas de situations émotionnelles intenses et inattendues.

C’est bien simple, je ne peux plus m’en passer ! Son goût est à la fois délicat et fort en saveur. Et son efficacité sur le stress est incroyable. Je suis bluffée !

A consommer à tout moment pour apaiser le mental dans les situations de stress, ou en prévention pour favoriser le sommeil et la détente.

 

 

Pour un bon développement osseux chez les enfants en pleine croissance.

Ce complément nutritionnel aux extraits de plantes, de légumes et de fruits est spécialement formulé pour fournir aux enfants et adolescents les éléments nutritifs nécessaires à une bonne croissance.

Ainsi il est recommandé aux intersaisons et en hiver pour compléter les besoins nutritifs des enfants ou des personnes âgées ou convalescentes.

Il apporte notamment du calcium et de la vitamine D et des vitamines essentielles dans une formule liquide au jus de fruits très agréable au goût. Toujours sans alcool, lactose, conservateur, arôme et colorant artificiel.

 

 

 

 

L’Échinacée contribue à stimuler les défenses naturelles de l’organisme. 

Très efficace en prévention ou dès les tous premiers symptomes de refroidissements, cette extrait d’échéance de très grande qualité est élaboré à partir de plantes fraiches.

L’échinacée est utilisée traditionnellement par les indiens comme plante médicinale et les sucs de plantes fraîches contiennent de nombreux nutriments, flavonoïdes, anti-oxydants, tannins, substances amères, huiles essentielles, mucilages, oligo-éléments ce qui les rend évidemment particulièrement efficaces malgré un goût un peu difficile.

Je le prends ponctuellement en cure de 10 jours (10ml une à 2 fois par jour légèrement dilué pour booster mes défenses immunitaires en prévention des maux de l’hiver.

 

 

De manière générale j’ai trouvé tous ces produits extrêmement qualitatif. On sent que les formules sont concentrées en principes actifs et le fait que ce soit sous forme liquide est particulièrement appréciable pour les phobiques des compléments à avaler (comme moi !).

Les formules diluées aux jus de fruits sont très agréables au goût et même si le suc d’échinacée a une saveur un peu plus prononcée on sent que c’est dû à sa forte concentration et donc à son efficacité.

Une chose est sûre, ces compléments m’ont été d’une grande aide en cette saison pour garder la forme et la vitalité. 

Et pour le moment je croise les doigts mais je ne suis pas tombée malade cet hiver et je suis certaine que tous ces coups de pouce y sont pour beaucoup.

Mission réussie ! 

 

Et vous, vous connaissez les produits Salus ? 

 

Suivre:
Je partage sur :

beauté bio

 

En hiver, entre le vent et les changements de températures, ma peau mixte a tendance à se déshydrater. Par conséquent j’ai complètement modifié ma routine et j’ai opté pour des soins aux textures plus confortables.

Pas facile de trouver un bon équilibre quand on présente une peau mixte : si on n’hydrate pas assez, la peau a tendance à se dessécher et pour compenser elle produit sébum et imperfections et si on hydrate avec des produits non adaptés qui l’étouffe, on a aussi droit au combo boutons-points noirs. Bref, c’est très délicat…

Autre geste que j’ai adopté il y a déjà quelques temps : l’eau fraîche au réveil qui a pour effet immédiat de défatiguer et apporter de l’éclat au teint.

C’est très vivifiant et il y a des jours où je redoute un peu ce grand coup de frais mais l’effet sur la peau est incroyable !

Cette routine intègre uniquement des soins des marques Melvita et Sanoflore pour leurs engagements et la qualité de leur composition bien-sûr. Et puis aussi parce que leurs laboratoires se situent à proximité de chez moi : en Ardèche pour Melvita et dans le Vercors pour Sanoflore. 

J’ai laissé mes a-prioris de côté notamment sur ces deux marques avec le rachat de Sanoflore par le groupe L’Oréal d’un côté, et de l’autre celui de Melvita par l’Occitane.

En effet je me dis que l’ouverture du marché des cosmétiques bios à un plus large public ne peut être qu’une bonne chose. Et j’ai donc pris la décision d’inclure ces marques “grands publics” dans ma routine beauté, chose que je ne faisais plus depuis longtemps. 

beauté bio

melvita

Le matin, je me lave donc le visage à l’eau très fraîche et j’applique la gelée nettoyante Nectar Pur de Melvta. 

Le flacon pompe est très pratique, la texture gelée est vraiment top et elle mousse délicatement avec un léger parfum rafraichissant. Je l’adore !

Coté compo : rien à redire elle est enrichie en actifs purifiants et équilibrants comme l’hydrolat de menthe poivrée et le zinc et elle contient un extrait de Wasabi et de sève de Bouleau. 

À l’utilisation elle est très agréable, j’ai vraiment la sensation d’une peau parfaitement nettoyée et assainie.

Une très belle découverte que j’ai acheté en déplacements en dépannage et que je rachèterai sans aucune hésitation.

 

Le soir, avant l’étape nettoyage je me démaquille avec l’huile lactée démaquillante Nectar de Roses Melvita. 

Elle est très pratique et surtout très efficace. Son parfum de rose est à tomber et elle présente la particularité de se transformer en fluide lacté au contact de l’eau.

Gros point fort par rapport aux huiles végétales avec lesquelles avec lesquelles j’avais l’habitude de me démaquiller jusqu’à présent, elle ne laisse pas de film gras et bien sûr élimine parfaitement le maquillage.

Je l’applique sur mon visage humidifié et je frotte délicatement à l’aide d’un coton lavable. 

 

 

aqua magnifica sanoflore

Immédiatement après le nettoyage, j’applique l’essence botanique perfectrice de peau Aqua Magnifica de Sanoflore. J’ai testé énormément de tonique, lotions, hydrolats.. et là je dois dire que je suis bluffée par celle-ci.

Sa composition est très clean et intègre 9 huiles essentielles, associées à l’extrait total de menthe poivrée qui constituent le coeur actif d’Aqua magnifica.

Ainsi cette synergie est d’une efficacité redoutable pour lutter contre les imperfections et j’en suis extrêmement satisfaite. 

A l’application, son parfum est une merveille et surtout on ressens le côté ultra purifiant. Les pores sont resserrés et le teint est rafraîchi et purifié. 

J’avais acheté un coffret la crème hydratante Magnifica dans lequel il y avait un flacon en format voyage et dès qu’il est terminé une chose est sûre je le rachèterai en format standard.

J’en suis folle !

 

 

serum pulpe de rose melvita

C’est LE nouveau geste beauté de ma routine. J’ai débuté au début du mois car clairement ma peau avait besoin d’un petit coup de pouce. Et on peut dire qu’elle est servie !

Ce sérum renferme en effet un concentré d’actifs énergisants et défroissants qui apporte beaucoup d’éclat et contribue à lutter contre les premiers signes de l’âge.

Après l’application je sens que ma peau “boit” littéralement le soin et commence déjà à s’hydrater. Son délicat parfum de rose est très agréable et c’est vraiment un complément idéale de ma crème hydratante, surtout à cette période.

Le côté repulpant est en revanche moins flagrant mais j’en suis tout de même très contente.  
serum pulpe de rose melvita

J’ai acheté la crème Magnifica que je connaissais déjà pour l’avoir utilisée il y a quelques années, à sa sortie. Déjà à l’époque je l’avais trouvée géniale et lorsque j’ai vu qu’elle était vendue en coffret avec la lotion Aqua Magnifica que je voulais vraiment découvrir.

En effet la crème magnifica n’a pas son pareil pour matifier et rafraichir le teint. 
Sa texture légère confére à la peau une hydratation idéale pour les peaux mixtes et procure une sensation veloutée à la peau qui est très agréable.
Son parfum est aussi une merveille ; quant à son efficacité elle est redoutable.

En bref, je l’applique matin et soir après le sérum repulpant Melvita et ma peau l’adore !

 

 

beauté bio

 

Cela fait désormais plusieurs semaines que je suis cette routine beauté bio et pour le moment j’en suis extrêmement satisfaite. J’ai remarqué une nette amélioration de ma peau avec une diminution flagrante de l’excès de sébum et des imperfections. Et puis surtout j’ai vraiment la sensation qu’elle est parfaitement hydratée.

Par ailleurs, ces soins sont tellement agréables à utiliser que ce soit au niveau de leurs parfums que de leurs textures que c’est un vrai plaisir de les utiliser jour après jour.

 

Et vous, quoi de neuf dans votre routine beauté en hiver ?

 

Suivre:
Je partage sur :

On ne va pas se mentir, on a toutes et tous hyper hâte que le printemps arrive. Les mois de janvier et février me semblent interminables tant je languis mars et sa promesse de jours plus doux.

Et pourtant cet année, je n’ai pas, contrairement aux précédentes, souffert de cette période tant redouté. 

Alors qu’avant je passais mon temps à maudire la météo en rêvant de tropiques, à déprimer, à me sentir terriblement fatiguée et sans aucune motivation…cette année rien de tout cela ! 

Coïncidence : cela fait presque un an que je me complémente avec divers produits et c’est bien le premier hiver où je me sens en pleine forme !

Aujourd’hui je fais un focus sur deux produits que je prends régulièrement tout au long de l’année en cure : la spiruline et le goji. 

 

“De la Nature, puisez votre Force” 

 

Il y a plusieurs semaines j’ai donc débuté une nouvelle cure à base de spiruline et de goji, deux compléments de la marque Natura Force

Natura Force est une marque Française basée dans le sud de la France qui propose des compléments alimentaires 100% naturels, sélectionnés avec soin pour leur grande qualité, dans le respect de l’environnement.
Moi qui auparavant rechignait à consommer ce genre de produits, j’ai entamé cette cure avec une grande confiance.

La gamme se compose de plusieurs produits : Ginseng, huile de poisson, Goji, spiruline et Guarana avec la garantie de produits 100% naturels, respectueux de l’environnement et fabriqué par un laboratoire français.

 

La Spiruline 

 

 

Grâce à sa forte teneur en protéines végétales cette algue est un allié incroyable au quotidien. Très riche en fer, en protéines et en minéraux elle prévient les carences et est donc particulièrement recommandée pour les sportifs. 

Sa teneur en antioxydant protège contre le stress oxydatif et préserve la santé cellulaire.

Cette algue bleue constitue donc une source d’énergie très importante au quotidien pour garder ou retrouver la forme.

En fait, la spiruline est connue pour être un des aliments les plus riches sur le plan nutritionnel et elle s’associe parfaitement avec le goji du fait de la richesse de ce dernier en vitamine C qui favorise l’assimilation des vitamines et minéraux contenus dans la spiruline. 

 

 

Le Goji

 

Cultivé principalement en Asie, le goji aussi appelé baie de goji est un complément alimentaire naturel considéré comme un élixir de jeunesse et de longévité, notamment grâce à sa richesse incroyable en antioxydant.
C’est également un concentré en vitamines C, B1, B2, B6, E, en bêta carotène, minéraux et oligo-éléments comme le zinc, le cuivre, le sélénium ou le phosphore. Il contient aussi 19 types d’acides aminés dont les 8 essentiels.

Il est donc particulièrement efficace pout lutter contre le vieillissement cellulaire, pour stimuler le métabolisme, booster l’immunité et  apporter tonus et vitalité.

Je consomme déjà des baies de goji par période en encas mais c’est très épisodique du coup les gélules sont une bonne option pour bénéficier de toute sa richesse nutritionnelle.

 

 

La Cure

 

La boîte de Goji contient 120 gélules de 500 mg de baie de goji pure titrée à 40% en polysaccharides, il est recommandé d’en consommer 4 par jour.

La boîte de Spiruline contient 180 comprimés dosés à 500mg, il est conseillé d’en prendre 6 par jour.

Au petit déjeuner et au dîner, j’ai donc pris 2 comprimés de spiruline et 2 gélules de goji et le midi, je prenais 2 comprimés de spiruline quand je déjeunais à la maison.

Vous avez peut-être aussi remarqué dans mes story Instagram qu’il m’arrivait d’incorporer la spiruline et le goji dans mes smoothies verts au petit déjeuner ou au goûter pour booster ces boissons en superaliments ! 

 

 

Vous l’avez compris, j’ai pris l’habitude depuis bientôt un an d’intégrer des compléments alimentaire dans mon quotidien après ma consultation chez une naturopathe et aujourd’hui je me rends compte de la nécessité de me complémenter tant j’en ressens les bienfaits incroyables sur ma forme et mon état de santé global. 

Bien entendu je prends toujours toutes les précautions concernant l’origine et les processus de fabrication et chez Natura Force tout est transparent. On sait exactement ce que l’on consomme et surtout on sait quel la qualité est au coeur de leurs engagements, tout comme le respect de l’environnement et des règlementations.

Alors peut-être que vous pensez que les compléments alimentaires sont superflus lorsque l’on a une bonne hygiène de vie, que l’on fait attention à son alimentation… sachez que je pensais la même chose avant d’en prendre au quotidien et aujourd’hui je ne doute plus du tout de leur nécessité tant la différence sur mon état de forme est impressionnante.

Le rythme du quotidien, le manque de sommeil, les périodes stressantes…sont autant de sources de déséquilibres pour notre organisme et on a toutes et tous besoin d’un coup de pouce pour être au top de notre forme ! Surtout en hiver…

 Pari gagné pour cette année, je commence déjà à songer à en refaire une pour le changement de saison !

 

Et vous, vous prenez des compléments en cure ?

 

 

 

 

 

Suivre:
Je partage sur :

Il y a quelques semaines j’ai reçu ces trois barres de la marque Eat Natural et je ne les ai goûtées que très récemment.

En fait j’en avais déjà aperçu dans les snacks des aires d’autoroute et elles sont aussi vendues en grandes surfaces et dans d’autres points de vente comme Monoprix.

Les barres Eat Natural ont la particularité d’être élaborées grâce à des ingrédients très peu transformés et constituent donc un encas particulièrement intéressant sur le plan nutritionnel surtout si on fait du sport. 

En effet, elles sont fabriquées à base d’ingrédients bruts et naturels tels que des raisins secs, des amandes, des noix du brésil, des cacahuètes… La plupart sont même sans gluten. Celles que j’ai testées n’en contiennent pas, en revanche celle à l’amande & abricot contient des produits laitiers (je les donc laissée à mon mari).

 

Au goût, on retrouve vraiment le côté naturel et brut des fruits secs et des noix ce que je trouve vraiment top !

J’avais peur qu’elles soient sèches mais pas du tout, au contraire elles sont moelleuses et gourmandes.

La crunchy nut est à tomber ; c’est ma préférée avec son goût de cacahuètes absolument divin et celle au chocolat noir et noix de macadomia est super fondante avec ses morceaux de cranberry.  

Je n’ai pas goûté celle à l’amande & abricot car elle contient des produits laitiers mais selon mon mari elle est délicieuse !  

On peut les emmener partout pour les consommer après le sport par exemple ou le matin quand on n’a pas le temps de prendre un petit-déjeuner elles constituent une alternative saine et pratique.

On peut aussi les émietter pour le plaisir sur un smoothie bowl par exemple ; elles sont vraiment savoureuses !

Petit bémol tout de même, elles contiennent quand même de l’huile de palme et du sirop de glucose : deux produits que j’évite.

En revanche, à l’avenir je serai bien contente de les avoir en dépannage quand je suis en déplacement car c’est souvent très compliqué de trouver des snacks sans gluten et/ou sans produits laitiers naturels et peu transformés.

 

Et vous, vous connaissiez ces barres, elles vous tentent ?

Suivre:
Je partage sur :

 

C’est en prenant la route direction Lisbonne que nous avons décidé de faire un petit détour pour découvrir Peniche.

À trois heures de route au sud de Porto et à deux heures de Lisbonne, c’était une très bonne option pour intégrer un petit moment de détente entre deux destinations plus culturelles.

En effet, nous avions très envie de profiter un peu de la plage parce que même si Porto et Lisbonne sont situés au bord de l’océan, nous savions que nous aurions pas le temps d’en profiter.

  

Et en effet, Peniche a tout d’une station balnéaire avec sa longue plage et ses spots de surf mondialement reconnus, notamment la plage de Supertubos au sud de la ville qui constitue une étape du plus prestigieux circuit international des compétitions de surf. 

Et le panorama sur les falaises escarpées est un véritable enchantement 

J’ai adoré l’atmosphère des lieux très décontractée, plus authentique que dans les stations balnéaires voisines.  

Et puis si nous avons décidé de nous y arrêter c’était aussi pour visiter son imposante forteresse qui fut l’une des prisons sous Salazar et qui mérite le détour avec ce jaune solaire qui tranche sous ce ciel bleu azur. 

J’aurais aimé y rester plus longtemps notamment pour découvrir l’archipel des Berlengas, une réserve naturelle aux eaux transparentes qui abrite une faune et une flore marines incroyables, goûter aux spécialités gastronomiques de la ville et pourquoi pas m’initier au surf… 

Une chose est sûre, ce bref aperçu m’a donné envie de passer plus de temps sur la Côte Atlantique lors d’un prochain séjour au Portugal… Les paysages sont uniques et grandioses ! 

 

Prochaine destination : Lisbonne

 

 

 

 

Suivre:
Je partage sur :

Lorsque nous avons commencé à planifier notre escapade estivale au Portugal (c’est à dire fin mai !) nous n’avions pas encore d’itinéraire précis mais une chose était sûre, nous passerions quelques jours à Porto.

Impossible de savoir pourquoi mais je voulais absolument découvrir cette ville et faire l’impasse sur le sud du pays trop touristique à cette période.

Et alors, quelle belle surprise… J’ai adoré Porto ! Voici donc mon ressenti et quelques uns de mes moments préférés dans cette si jolie ville.

 

Nous sommes restés trois jours sur place et dès notre arrivée nous avons filé en direction du bord de mer. Il faisait un temps magnifique et nous en avons profité pour nous balader le long de l’océan toute l’après-midi en n’oubliant pas de passer par la case boulangerie en vue de déguster notre première (mais pas dernière) Pastéis de Nata du séjour.

Soyons clairs, il y en a partout au Portugal ; nous en avons trouvé chez “O Melhor Bolo de Chocolate do Mundo”un coffee shop très mignon le long de l’Avenida do Brasil ou encore au Mercado Bom Sucesso.

En réalité nous sommes tombés par hasard car au départ nous cherchions à découvrir le centre ville de Porto.

Nous logions à l’hôtel Crowne Plaza dans le quartier de Boavista à mi chemin entre l’océan et le centre ville et le premier jour nous avons pris la direction du bord de mer sans le savoir et ce fut une très belle surprise.

J’ai tellement aimé l’atmosphère de cet endroit que j’ai insisté pour y revenir avant de quitter la ville. 

Pour l’hébergement nous avons réservé via Voyage Privé à l’hôtel Crowne Plaza qui a l’avantage de se trouver un peu à l’écart du centre dans un quartier très sympa proche du Mercado Bom Sucesso et de la Casa da Musica. 

Le choix d’un hôtel légèrement excentré s’est justifié par le fait que nous sommes venus en voiture et donc il nous fallait pouvoir nous garer facilement. 

La prochaine fois j’opterai pour un hôtel dans le quartier de la Ribeira certes très touristique mais que j’ai adoré !

Ce marché couvert, je l’avais repéré avant notre départ et je savais qu’on allait y faire un tour. Ce que je n’aurais pas imaginé c’est qu’on l’aurait autant aimé, au point d’y passer quasiment tous les jours. En plus il est situé à proximité de l’hôtel Crowne Plaza et c’est très accessible en voiture ou en transports en commun.

On y trouve plus de 40 échoppes aux promesses gastronomiques toutes plus intéressantes les unes que les autres. Tapas, sardines, pâtisseries traditionnelles… le choix est extrêmement varié et le rapport qualité/prix est imbattable.

Coup de coeur pour le stand “healthy” du marché avec de délicieux jus frais bios !

Nous avons consacré une journée entière à la découverte du Vieux Porto : un indispensable à ne manquer sous aucun prétexte.

Le charme opère immédiatement sur les bords du Douro avec les fameuses barcos rabelos, ces embarcations traditionnelles qui servent au transport du vin et qui font partie du paysage typique de la ville.

L’ambiance est extraordinaire avec de nombreux touristes aux terrasses des cafés et restaurants et d’autres profitant tout simplement de la vue envoûtante. On y trouve aussi des petites boutiques de souvenirs, quelques hôtels et de jolis façades typiques aux teintes chaleureuses.

Coup de coeur assuré ! Personnellement je trouve que ce quartier justifie à lui seul un voyage à Porto. On y trouve toute l’âme et l’histoire de la ville malgré la présence de très nombreux touristes.

Dans le centre ville de Porto, la rue Santa Catarina est incontournable. Bordée de boutiques et de restaurants elle est piétonne et donc propice aux flâneries et plutôt agréable même si ce jour là la météo n’était pas top.

A voir dans le quartier : la Capela das Almas avec ses impressionnantes azulejos qui lui confère un charme incroyable. Et puis tout au bout de la rue, l’église gothique Sao Joao surprend par sa stature et son emplacement sur une petite place surélevée.

 

 

Voilà pour ces quelques jours à Porto. Je garde un souvenir extraordinaire de ce voyage : entre les balades ressourçantes sur l’Avenida Do Brasil face à l’Océan et le charme incomparable du Vieux Porto le long du Douro. Je suis clairement tombée sous son charme.

C’est une ville qui mérite d’y passer davantage de temps tant il y a à découvrir : patrimoine culturel, gastronomie, sites naturels environnants…. J’y reviendrai c’est sûr ! 

 

Prochaines étapes : Peniche puis Lisbonne.

 

 

Suivre:
Je partage sur :

top 5 destinations 2017

Premier article de 2017 et l’occasion bien entendu de vous présenter mes voeux pour cette nouvelle année à écrire. Je vous souhaite bien sûr une santé de fer et beaucoup de petits et grands bonheur, mais surtout d’écouter votre coeur, d’aimer inconditionnellement et de poursuivre vos rêves. Moi qui ne me suis pas trouvée d’autres bonnes résolutions en ce début d’année que de voyager plus, je crois que ces trois voeux me correspondent plutôt bien aussi.

À peine finie l’année 2016 qui a été une année douce et tourmentée à la fois, que je projette déjà de jolies escapades en 2017

Il faut dire qu’avec Instagram et les réseaux sociaux en général, la grande voyageuse qui sommeille en moi est toujours tentée par de nouvelles destinations à explorer!

L’année 2016 n’a pas été très riche en voyages pour plusieurs raisons. Je vous prépare néanmoins mon carnet de voyage sur le Portugal que j’ai arpenté cet été ; il faut que je termine aussi mon compte rendu sur la Norvège et l’Italie. Bref, je vais m’y atteler en attendant de recevoir mon nouveau matériel photo et vous proposer d’autres articles sur le blog.

En tous cas j’espère sincèrement que 2017 saura me combler de ce côté la !

Qui dit début d’année, dit “tops destinations” des guides (National Geographic, Lonely Planet…) qui proposent des suggestions toutes plus inspirantes les unes que les autres et qui m’ont poussée à vous parler de mon top à moi : ces cinq destinations que je rêve de découvrir en 2017 (j’aurais pu en noter d’autres bien sûr comme le Costa Rica, la Finlande, l’Ethiopie, la Croatie… mais restreindre ma liste permet de me focaliser et d’envisager sérieusement ces possibilités de voyage sans me disperser).

Je rêve de destinations exotiques bien sûr mais aussi de capitales plus proches et plus que tout d’une bonne dose d’aventure peu importe où finalement…

C’est parti pour un tour d’horizon de mon top 5 à moi ! En 2017, je projette donc de :

 

danemark

J’ai tellement aimé la Norvège en 2015 que je rêve depuis de découvrir d’aires pays scandinaves aux philosophies de vie particulièrement inspirantes. Copenhague est une capitale qui me tente énormément pour sa petite Sirène bien sûr mais aussi pour ses musées, son architecture et ses nombreux sites culturels. 

colombie

La Colombie est une destination qui a émergée que très récemment dans mon esprit mais qui finalement m’enchante au fur et à mesure que j’en découvre sur elle. 

Bon j’avoue que le fait que des amis de mon mari y ait ouvert une agence réceptive nous permet d’envisager sérieusement ce projet de voyage pour 2017, certainement l’hiver prochain. A suivre…

 

maroc

Aaahhh le Maroc ! Sa douceur de vivre, ses épices enivrantes, la gentillesse de ses habitants et ses paysages extraordinaires entre désert, mer et montagne me fait rêver depuis des années. Mes beaux-parents ont le projet d’y déménager donc il est fort à parier que j’aille très vite leur rendre visite et ça m’enchante déjà !

antilles

En 2016, mon mari est parti avec son père découvrir la Martinique et est revenu complètement sous le charme. Cette année, il est possible qu’ils y retournent et je compte bien me glisser dans leurs valises ! En Martinique ou en Guadeloupe, ce qui est sûr c’est que la nature exubérante des Antilles me comblerait de bonheur. 

venise

La Sérénissime… Si proche et pourtant je n’ai encore jamais eu l’occasion de m’y rendre. J’espère bien remédier à cela en 2017 et pourquoi pas pendant le fameux Carnaval ? 

 

Et vous, vous avez des projets de voyage pour 2017, quel est votre top 5 ?

Suivre:
Je partage sur :

d

Jusqu’à l’hiver dernier, je n’avais aucune notion sur la vitamine D. Je savais qu’elle était essentielle et que c’était au moment de l’exposition au soleil qu’elle était assimilée mais pas plus. Je ne m’y étais jamais intéressée jusqu’au jour de ma consultation chez ma naturopathe (je vous racontais ici).

En fait, elle m’avait conseillé de prendre quelques gouttes de vitamine D jusqu’à l’été suivant de manière à couvrir mes besoins journaliers jusqu’au retour des beaux jours.

Et c’est par la suite que je me suis documentée sur cette vitamine si précieuse dont je ne pensais pas manquer.

d1

LE MANQUE DE VITAMINE D

 

Selon l’étude Suvimax, 75% des français auraient un déficit en vitamine D. Les apports journaliers recommandés diffèrent selon les pays, par exemple la France recommande 200 UI alors que selon plusieurs chercheurs les besoins d’un adulte en vitamine D en prévention des maladies chroniques seraient de 4000 à 8000 UI/jour ! La Norvège, quant à elle a doublé en 2013 les recommandations en vitamine D et sont aujourd’hui 4 fois plus élevées qu’en France.

La vitamine D est synthétisée lors de l’exposition aux UVB du soleil, mais seulement entre mars et octobre dans l’hémisphère nord ; pendant la saison froide, la longueur d’ondes du rayonnement UVB est trop faible pour permettre cette synthèse.

Voilà pourquoi entre octobre et mars voire plus selon le taux d’ensoleillement, ma naturopathe m’a conseillée de prendre de la vitamine D à raison de 5000 UI par jour, ce que j’ai fait tout l’hiver dernier.

En effet, un trop faible apport est inutile et les surdosages sont extrêmement rares et n’interviendraient qu’à partir de plus de 10 000 UI par jour à raison de 6 mois.

Pour faire simple, pendant la saison hivernale, à nos latitudes, nous sommes presque tous carencés en vitamine D ! 

Je viens d’évoquer les principales raisons mais il y en a d’autres : une alimentation pauvre en poisson gras, l’âge, le port de vêtements couvrants, le surpoids, la protection solaire…

 

LE RÔLE DE LA VITAMINE D

 

La vitamine D est pourtant une vitamine essentielle qui intervient dans tous les tissus et permet de réguler de nombreuses fonctions, en particulier celles du calcium et du phosphore ce qui assure une minéralisation optimale du squelette. 

En outre, elle est participe au fonctionnement normal du système immunitaire ainsi qu’au processus de division cellulaire. Elle est essentielle dans le maintien d’une fonction musculaire normale et contribue donc à une bonne santé générale.

d3

LA VITAMINE D3 DU LABORATOIRE D.PLANTES

 

C’est celle que j’ai pris l’année dernière et que je reprends cette année en version vegan toujours sur les bons conseils de ma naturopathe. Grâce à leur expertise en micro-nutrition depuis plus de dix ans et en particulier sur la vitamine D, le laboratoire D.Plantes est le premier laboratoire en France à proposer une gamme aussi variée afin de s’adapter aux besoins de chacun.

Depuis cette année, deux dosages au choix sont commercialisés : soit 400 UI pour une goutte, soit 1000 UI pour une goutte.

La Vitamine D3++ végétale est issue du lichen boréale et sa formule huileuse (la vitamine D est liposoluble, elle se dissout dans un corprs gras) convient particulièrement aux végétariens et végétariens. Il suffit de prendre une goutte (ou 2 pour ma part) de celle dosée à 1000UI sur un support alimentaire (compote par exemple) ou seul pour couvrir ses besoins en vitamines D pendant la période hivernale.

 

 

Et vous, vous prenez de la vitamine D en hiver ?

 

 

A noter : Les propos que je tiens ici ne remplacent pas l’avis d’un professionnel de santé : médecin, pharmacien, naturopathe… d’autant plus si vous souffrez d’un problème de santé ou en cas de doute. 

 

Plus d’infos ici 

 

Suivre:
Je partage sur :