LIFESTYLE

MIEUX VIVRE SON CYCLE MENSTRUEL

Pour beaucoup d’entre nous les filles, bien vivre son cycle menstruel est une douce illusion. Entre les variations hormonales, les migraines, les problèmes de peau…nous sommes toutes plus ou moins confrontés à ces désagréments qui peuvent potentiellement nous gâcher la vie.

En fait notre bien-être hormonal est bien trop souvent menacé par diverses éléments : stress, pollution… et tout l’enjeu est de maintenir un ratio oestrogènes / progestérone à l’équilibre.

 

 

Les menaces de l’équilibre hormonal 

 

La principale menace est la pollution. On sait aujourd’hui grâce à de nombreuses études sur les perturbateurs endocriniens que les substances telles que le Bisphénol A, l’atrazine, les dioxines, les PCB, les phtalates… contenus dans les bouteilles en plastiques, les aliments traités aux pesticides, les peintures, les vernis, les emballages… représentent les principales menaces de notre équilibre hormonal. Toutes ces substances nocives peuvent interférer avec nos hormones naturelles et semer le chaos.

 

 

 

Les solutions

 

Alors bien sûr on ne peux pas constamment vivre dans une bulle et tout l’enjeu est éviter ces substances au quotidien (ne pas réchauffer un plat en plastique au micro-ondes, privilégier une alimentation biologique, des cosmétiques naturels…)

Autre allié de taille : l’iode car elle aide à régulariser la fonction thyroïdienne de laquelle découle toutes les fonctions hormonales de notre corps ! A nous les fruits de mer iodés, les compléments alimentaires contenant de l’iode…

Par ailleurs, il est bon également de prendre l’habitude de privilégier les produits naturels comme le savon de Marseille, les huiles essentielles (lavande, arbre à thé, romarin, thym, géranium) et du vinaigre blanc pour désinfecter la maison.

Côté alimentation : halte aux snacks industriels, bonbons et autres calories vides qui perturbent nos hormones liées à la faim.

On cuisine des produits frais, de préférence biologiques et de saison.

Autres aides non négligeables : la pratique du yoga avec ses nombreuses postures qui agissent sur les hormones pour retrouver un bien-être tout au long du cycle.

 

Quid des protections périodiques

 

On le sait toutes aujourd’hui (à moins de vivre sur Mars) que les protections périodiques « classiques » sont contaminées et contiennent de nombreuses substances toxiques (dioxine, chlore) sans aucune mise en garde.

Elles sont donc extrêmement nocives pour notre santé puisqu’elle touche à notre intimité de manière régulière pendant des années.

Pour ma part j’ai choisi d’opter pour des protections périodiques en coton bio depuis quelques années ainsi que des protections lavables que j’utilise en complément de la cup. Ici la bien-nommée « La Discrète » dénichée chez Dans Ma Culotte, un site qui propose des produits d’hygiène intime sains et fabriqués en France  que je vous recommande fortement !

 

 

Write a comment