DIVERS

IL Y A 9 ANS…

resize

Il y a 9 ans, je quittais Lyon et une année extrêmement difficile pour une nouvelle vie sous le soleil de la Côte d’Azur.

Il y a 9 ans jour pour jour, je faisais « ma rentrée » et partais pour 2 années d’études avec à la clé de jolies rencontres, de chouettes expériences et un puis surtout un diplôme et l’éventualité d’une vie professionnelle enrichissante.

Si je vous parle de ça aujourd’hui c’est qu’avec les évènements climatiques de ces derniers jours, pas mal de choses ont résonné dans ma tête à cette date anniversaire qui est très importante pour moi.

Comme tout le monde j’ai vu ces informations terribles ( à la télévision, sur les pages Facebook de mes amis…), ces photos et vidéos qui représentait mon quotidien : mon ancien quartier : la résidence où je vivais, mon supermarché…) toutes ces images qui ne cessent de me hanter. En vérité je vivais dans la peur d’une catastrophe puisque je savais que je résidais dans une zone inondable et qu’un jour ou l’autre ce serait le cas. L’avenir malheureusement me donnera raison.

J’y ai passé 7 ans, ce qui peux paraître court pour ceux qui y ont passé toute leur vie mais ces 7 années ont représenté tellement de choses et qui m’ont énormément fais grandir (ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, n’est-ce pas?) D’ailleurs tous les 6 octobre je repense à cette rentrée, à cette perspective de nouvelle vie et à tout ce que j’ai vécu pendant cette période.

Alors même que je suis partie il y a 2 ans maintenant, quand je fais un bilan de ces années, je me rends compte que j’ai des sentiments contradictoires qui s’entrechoquent. Et pour cause : j’ai expérimenté de jolies choses certes, mais aussi de grandes désillusions. J’ai connu un parcours professionnel cahotique avec des hauts et surtout des bas : des collègues nocives, un burn out et même un passage par les prud’hommes. Heureusement j’ai aussi rencontré des gens formidables que je côtoie encore aujourd’hui et j’ai vécu de très chouettes moments qui m’ont beaucoup apportés.

Au fil des années, je me suis rendue compte que le vernis polissé de ces stations balnéaires cachaient des valeurs qui ne me correspondaient pas, que certaines relations humaines chaleureuses en apparence se sont avérées être toxiques… bref que tout était loin d’être rose sous le soleil, et bien loin de ce à quoi je m’attendais en arrivant ici.

Tout ça pour dire que même si j’ai besoin de la retrouver de temps en temps car je ne peux me passer bien longtemps de cette nature incroyable, je suis très heureuse de l’avoir quittée et de mener une vie plus saine, moins artificielle et surtout plus humaine.

Alors voilà, au vu des derniers évènements qui nous rappellent de la plus dure des façons que la nature reprend toujours ses droits et que ce n’est ni l’argent, ni le pouvoir qui l’en empêche, je pense bien sûr aux victimes de cette catastrophe, à leurs proches et j’espère que nous prendrons vite conscience de l’urgence climatique, qui se manifeste jour après jour malgré notre indifférence. 

 

Write a comment